Rechercher
  • L'envol de la Grue

A lire en cas de haute chaleur

DA SHU - GRANDE CHALEUR

Aujourd’hui 23 juillet, nous passons le 12ème point saisonnier du calendrier traditionnel chinois.

Comme son nom l’indique, nous rentrons dans la période la plus chaude de l’année…Noooon sans rire !!!

Profitons en pour évoquer les climats dont nous parlons si souvent en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Nous sommes sous l’influence externe de 6 énergies climatiques que sont le Vent, la Canicule, le Feu, l’Humidité, la Sècheresse et le Froid.

Quand ces énergies sont équilibrées et que notre énergie est abondante, tout va bien. Mais elles peuvent aussi devenir une source de maladie, on parle de causes externes de maladies.

Ca se complique quand l’énergie climatique ne se manifeste pas au bon moment: trop tôt, trop tard… ou pas de manière adéquate: trop peu (rapellons nous l’été dernier sous la pluie et le vent froid) ou trop fort…Cette année par exemple.

Heureusement « La perversité est fonction de la résistance » c’est à dire que si notre énergie vitale est forte, nous serons moins impacté par les climats externes.

Au passage… les virus sont aussi qualifiés de climats, en fonction de comment ils vont se manifester en interne.

Les années passées nous ont permis de vérifier en clinique que parfois, un même virus devenait du froid ou du vent ou de la chaleur en fonction du terrain particulier de la personne malade.

Concernant la canicule, son risque majeur est l'asséchement des liquides en cas de fragilité préalable.

D’où les messages répétés sur l’hydratation. Rapellons nous quand même que le corps humain est comme la terre:

un gros seau d’eau gicle en faisant un trou, alors qu’un arrosage régulier permet à la terre de bien l’absorber.

Pour favoriser l’hydratation par l’alimentation, on peut favoriser des aliments de saison:

pastèque, melon, concombre (sautés à l’huile d’olive en cas de capacités digestives faibles, ou de gourmandise avérée, c’est divin), tomates (pochées pour retirer la peau et améliorer leur digestibilité), tous les fruits de saison, le blé, les algues,

les pousses de soja (Mungo), le thé vert, nature ou au jasmin (pour chasser la chaleur toxique),

la menthe (qui raffraichit la chaleur interne)…

Mais cette saison chaude est aussi parfaite pour évacuer le froid interne des personnes qui souffrent cruellement en Hiver.

On utilise l’Energie de la saison pour aider la guérison.

Je pense aussi à mes patientes souffrant de bouffées de chaleur par excès de froid interne et déracinement du Yang.

Ca les surprend, mais dans ces cas là (Chaleur en haut, froid en bas…) je chauffe le bas du dos, le bas du ventre et les pieds.

Assèchement et apaisement garantis !

Dans ce cas, on favorise les currys, le thé chaï et le gingembre…

😉

0 vue0 commentaire